Burn out ou syndrome d’épuisement professionnel

Quelles sont les personnes les plus à risque?

Le Burn out est un état d’épuisement mental et physique causé par une lutte à long terme contre les tensions.

A l’origine le terme burn out est utilisé pour parler des toxicomanes « qui se grillaient » sans qu’un tiers puisse les aider ou y remédier. Ensuite le terme se généralise aux infirmières, puis aux travailleurs sociaux engagés dans l’accompagnement de ces mêmes toxicomanes. Puis petit à petit l’utilisation du terme s’élargie aux professionnels au contact des malades ou des personnes en grande difficulté. Il sert aujourd’hui pour parler de l’épuisement professionnel qui peut conduire à la dépression et se produire dans toutes les professions.

femme devant l'ordinateur burnout burn out épuisement professionnel

Pourtant le burn out, l’épuisement professionnel et la dépression sont des phénomènes bien distincts.

Christophe Dejours, par exemple insiste sur la différence entre le burn out, la dépression et l’épuisement professionnel. Le burn out dans le milieu professionnel est décrit depuis les années 80. La première phase de ce phénomène se caractérise par un très fort engagement du professionnel de soin auprès des autres, par exemple des toxicomanes ou autres malades. Cette phase se termine par un sentiment d’échec et de déception face aux difficultés inhérentes à ces pathologies chroniques. S’ensuit une période d’épuisement et une crise de motivation chez le professionnel. Elle se transforme en une crise dans le rapport subjectif au travail qui se traduit par une dépression.

Alors que l’épuisement professionnel pour Déjours est lié à une surcharge de travail. L’épuisement professionnel est un phénomène ancien, datant du XIXe siècle où des journées de travail pourraient durer jusqu’à 16 heures. De nos jours, la surcharge de travail amenée par les objectifs souvent inatteignables draine toutes les forces aussi bien physiques que psychiques. Cela plonge les salariés dans un état d’épuisement qui sur la durée devient délétère avec, pour conséquence, l’effondrement des défenses. Lorsque la personne perd ses capacités d’inventer des stratégies pour faire face le suicide peut lui apparaitre comme la seule issue.

L’exposition au burn out

Toutes les professions sont exposés à l’épuisement professionnel, lequel est influencé par des facteurs liés aux conditions de travail tels que les facteurs organisationnels. Ces facteurs conduisent à un sentiment d’incompétence, d’inefficacité et à l’inconfort émotionnel au travail.

Le burn out touche des personnes sans distinction d’âge et concerne de plus en plus des personnes jeunes. Autrefois il touchait surtout les quarantenaires. Puis les trente ans et plus. Désormais nous rencontrons des jeunes de vingt ans souffrant d’épuisement professionnel. Les personnes névrosées sont plus sujettes à l’épuisement professionnel. De même, les personnes ayant des standards morales élevées et se consacrent pleinement au travail, ont tendance à traiter leur profession comme une mission à accomplir souvent au prix de sacrifices. Un niveau élevé d’anxiété favorise aussi l’apparition de l’épuisement professionnel.

Quelles sont les caractéristiques du Burn out et comment s’en prémunir?

femme en burn out professionnel en psychotherapie, bleuL’épuisement professionnel rend le travail de plus en plus fatigant, vous vous sentez épuisé et découragé. Mais vous ne pouvez pas ralentir, vous détendre. Est-il possible de se sortir d’une telle situation? Comment prévenir l’épuisement professionnel?

Il est difficile de déterminer le début exact de ce processus. Le plus souvent il commence très lentement et de manière imperceptible, insidieuse. Cependant, le BurnOut peut se révèler soudainement et avec une grande force. Les symptômes ont un énorme impact sur la vie professionnelle.

Mais ils peuvent également dégrader les relations avec les amis, avec le partenaire et modifier le fonctionnement de l’individu au sein de la famille. Ils sont souvent accompagnés d’aversion, ainsi que de pensées et de comportements d’évasion. Lorsqu’un salarié n’est pas respecté au travail il ne lui est plus possible d’entretenir des relations ni au travail ni à l’extérieur. Quand une personne ne peut plus faire confiance à l’autre, ce dernier devient une menace.

L’épuisement professionnel, causes et symptômes

Le stress est dû à une mauvaise adaptation à la situation en cours, ce qui n’est pas nécessairement évident au premier abord. Ainsi, le déséquilibre résultant d’un conflit de valeurs, de l’excès de tâches, de mauvaises relations interpersonnelles, du sentiment d’injustice ou d’une rémunération perçue comme inadéquate, du manque de  reconnaissance provoque un stress auquel nous sommes confrontés. A cause de ce stress, nous oublions de prendre soin de nous et de nos ressources.

Le travail engloutit  trop de temps et d’énergie, en conséquence nous dormons trop peu, mangeons à la hâte et de façon malsaine. Nous manquons de temps pour entretenir des relations avec nos proches et pour nous détendre.

Ainsi, l’épuisement professionnel est le résultat d’une surcharge de l’organisme, prolongée ou répétée, résultant de nombreuses années de travail intense.

Les symptômes de l’épuisement professionnel

Ne pas régénérer nos ressources intellectuelles, émotionnelles et physiques conduit à l’épuisement professionnel. Par conséquent, nous devrions être capables de reconnaître les signaux que notre corps envoie pour reconnaître la possibilité de l’apparition du burn out.

Problèmes avec le sommeil, pression artérielle élevée, problèmes gastriques, maux de tête, nous souffrons d’une diminution de l’immunité et d’une fatigue chronique qui ne disparaît pas après une bonne nuit de sommeil ou une semaine de vacances.

Nous ressentons de l’irritation, de l’impuissance, de la solitude, nous sommes déprimés, il nous est difficile de nous concentrer, nous ressentons de l’aversion pour le travail.

Dans ces conditions, il devient difficile d’effectuer des tâches qui jusque-là ne nous causaient pas de problèmes. Les relations avec nos collègues s’en trouvent  perturbées, nous adoptons une attitude défensive, cynique, méprisante ou indifférente.

Trois phases de l’épuisement professionnel

Ces symptômes n’apparaissent pas simultanément.

Les symptômes de l’épuisement professionnel sont nombreux et et sont expérimentés différemment selon la personnalité du sujet.

Il existe trois phases de l’épuisement professionnel :

  1. Épuisement émotionnel. Ressenti subjectif de fatigue excessive et d’épuisement des ressources, sentiment d’épuisement professionnel et incapacité à se régénérer.
  2. Dépersonnalisation et cynisme. Prise de distance par rapport à vos collègues, patients, clients. Affaiblissement des liens affectifs avec vos collègues.
  3. Absence du sentiment d’accomplissement personnel et impression de manquer de compétence dans le cadre de l’exécution de son travail. Évaluation négative des compétences professionnelles, sentiment d’un manque d’accomplissement personnel, évaluation négative de son propre travail, manque de contrôle sur les questions professionnelles.

Bullshit jobs ou boulots à la con

Burn out ou syndrome d’épuisement professionnel

Mise à jour le 21 novembre 2021

Call Now Button