Arrêter le flot de pensées pour dormir enfin

Il peut arriver, malgré une grande fatigue physique, de passer des heures voire des nuits entières à cogiter. Nos pensées circulent à toute vitesse et il est parfois difficile sinon impossible les de calmer.

Les difficultés d’endormissements liées à cette rumination anxieuse sont une de formes typiques d’insomnie. Le flux de pensées envahissantes et l’état d’agitation peuvent aussi empêcher le ré-endormissement lors de réveils précoces.

Alors que faire quand les ruminations empêchent de dormir ?

-Quelles sont les causes de ce flot de pensées qui nous empêche de dormir ?

La principale cause des pensées envahissantes au moment d’endormissement  est l’anxiété.

Pour s’endormir, nous avons besoin de désinvestir une grande partie de cette activité mentale. L’endormissement nécessite, en effet, un certain repli sur soi et sur son propre monde intérieur.

D’une part il s’agit de se déconnecter des excitations extérieures et, d’autre part, le monde intérieur doit baigner dans un calme relatif.

Lorsque dans l’un des deux mondes se produit un évènement  inquiétant, le relâchement devient difficile voire impossible. La phase d’endormissement est alors perturbée par un excès d’excitation psychique qui provoque des pensées compulsives.

Les préoccupations anxieuses

Les préoccupations de la vie quotidienne mais surtout les épreuves, tel un examen ou un entretien d’embauche provoquent une montée d’angoisse qui alimentera la rumination anxieuse.

Mais les personnes anxieuses n’ont point besoin d’événements extérieur pour cogiter compulsivement. Les anxieux manquent de sécurité intérieure et de confiance en soi. Leur angoisse flottante et appréhensions confuses peuvent être relativement bien contenu en journée mais à l’approche de la nuit, les anxieux ressentent une peur imprécise mais intense.

C’est comme si quelque chose de terrible allait se produire, mais l’anxieux ne sait pas d’où vient la menace ni pourquoi la catastrophe se produira. Les ruminations mentales sont en fait des scenarii de catastrophes appréhendées. Alors, il cogite, il analyse tout, il envisage le pire. Mais le passé aussi peut le rattraper, il analyse, il culpabilise, il regrette. Il se laisse submerger par l’angoisse qui l’empêche d’arrêter le flux de pensée et donc de s’endormir.

Il faut imaginer que l’angoisse est une énergie qui alimente la production de représentations incoercibles. Elles sont remplies de craintes et donc souvent négatives et suscitent encore plus d’excitation anxieuse. Le cercle vicieux s’installe – on ne peut plus arrêter le flot de pensées pour dormir.

 

Les ruminations chroniques

Si cette expérience se reproduit, l’idée même de dormir deviendra angoissante et déclenchera une augmentation d’anxiété au moment de se mettre au lit. Le même mécanisme intervient ici que celui observé dans la formation des phobies : à l’idée même d’aller au lit, nous commençons à avoir peur. Une forme d’auto-programmation amplifie l’angoisse qui provoque l’irruption incoercible dans la conscience des pensées compulsives.

Comment arrêter le flot de pensées avant de dormir?

La psychothérapie peut être une méthode efficace pour sortir du cercle vicieux des ruminations nocturnes.

Le thérapeute peut aider à explorer les problèmes sous-jacents. Il aide à examiner les facteurs potentiellement responsables de difficultés d’endormissement. La psychothérapie aide à surmonter les problèmes d’anxiété et de dépression qui sont des causes principales des ruminations.

La psychothérapie peut s’enrichir des techniques de relaxation qui peuvent aider à s’abandonner au sommeil.

Une des technique de psychothérapie consiste à apprendre à diriger l’esprit sur par exemple le présent, ici et maintenant ou sur un élément apaisant.

Libérer l’esprit, faire sortir les émotions de la cage sans quoi elles vont continuer à alimenter le cercle vicieux. Pour libérer les pensées coincées dans la tête, on peut essayer d’écrire tout ce qui passe par la tête : les préoccupations, les craintes, les doutes. Verbaliser les émotions, décrire les émotions, sensations et sentiments ressentis est un bon début pour écouter ses émotions. C’est l’étape nécessaire pour apprendre à les réguler de manière plus efficace.

Call Now Button