L’alexithymie – une vie sans émotions ?

 

L’alexithymie est un néologisme crée dans les années 70 par Nemiah et Sifnoes pour désigner la difficulté à identifier ses propres états émotionnels et à les décrire.

Etymologiquement il signifie l’absence de mots pour les émotions. Il se compose du a privatif, lexis pour parole et thymos – l’âme en tant que siège de l’intelligence.

alexithymie

Ce mode de fonctionnement mental se caractérise par

– incapacité à exprimer verbalement les émotions ou les sentiments,

– limitation de la vie imaginaire et l’absence de rêveries

– mode d’expression très factuel

– recours à l’action pour soulager les tensions.

 

Comment reconnaitre l’alexithymie ?

La tristesse, la peur, la joie, la colère ou encore la culpabilité… toute une gamme d’émotions complexes et subtiles ne sont pas accessibles à tous. En effet, certaines personnes rencontrent une difficulté dans la régulation émotionnelle avec restriction marquée dans l’expression des émotions. Elles peinent à trouver les mots pour décrire ses émotions et sentiments mais aussi à les identifier et les différencier.

Chez les alexithymiques, les émotions, les sentiments, les affects se manifestent uniquement par une sensation brute au niveau des viscères ou par une excitation corporelle. Leur expression, leur verbalisation ne sont pas possible.

Dans leur discours, ils tendent à donner la description détaillée des faits, en abordant plutôt les aspects triviaux des évènements vécus. Le contenu de leur pensée est pragmatique et ils peinent à l’élaborer.

Ce mode de fonctionnement s’accompagne également de symptômes somatiques. L’alexithymie est proche en effet de la pensée opératoire et de ce fait présente dans les maladies psychosomatiques.

Le déficit de l’affect s’accompagne d’une vie fantasmatique pauvre qui résulte en pensée factuelle et utilitaire. Les sujets alexithymiques évitent toute situation de confrontation avec leurs émotions.

 

L’alexithymie et les relations

Lorsque une personne a du mal à décrire ses propres émotions, il ne lui sera pas facile de comprendre et même de remarquer celles des autres. Des signaux émotionnels sont donc difficiles à interpréter voire inaperçus par le sujet alexithymique. En conséquence, l’accès limité aux émotions entrave les transactions affectives et sociales et provoque des problèmes relationnels.

Call Now Button