J’interviens dans l’accompagnement des personnes lors des moments de la vie particulièrement difficiles: burn-out, licenciement, crise relationnelle, séparation, accident, décès, annonce d’une maladie… Dans ces situations, on sent que nos moyens psychiques propres s’avèrent insuffisants. La psychothérapie de soutien aide à faire face aux difficultés dans le déroulement de la vie et  à retrouver un fonctionnement psychique plus équilibré.

Psychothérapie de soutien

La psychothérapie de soutien pour tous ceux qui cherchent de l’aide pour guérir les blessures de l’âme

Chacun, y compris les thérapeutes, connait dans sa vie des moments, voire des périodes de bonheur mais aussi, inévitablement des périodes et des expériences dures et pénibles, parfois insoutenables.

Les accidents de parcours, les échecs, la maladie, les désillusions, les deuils, les tragédies de l’existence … autant d’expériences qui nous amènent à nous sentir en proie au désarroi. Lorsque l’on se sent incapable de s’en sortir seul, on peut chercher de l’aide pour guérir des souffrances psychiques.

Au sein d’une relation psychothérapique empathique le psychothérapeute va aider son patient à se sentir rassuré pour faire face aux expériences désorganisatrices anciennes ou actuelles. La bienveillance, la chaleur émotionnelle et l’acceptation inconditionnelle du psychothérapeute, son non jugement et l’attitude de compréhension permettent de se sentir en sécurité et à l’aise. Toute pensée, toute émotion peut être exprimée – elle sera entendue et comprise. Le thérapeute aide le patient à comprendre ses réactions, ses émotions et pensées. Il soutient activement le patient dans cette tâche délicate d’aborder et d’élaborer les questions difficiles, à son rythme et sans braver ses résistances.

Les objectifs de la psychothérapie de soutien

La psychothérapie de soutien est utilisée pour apaiser les angoisses, stabiliser la dynamique psychique et rétablir l’équilibre psychologique chez une personne en crise ou ressentant des difficultés émotionnelles de longue durée. Son but essentiel est au minimum le soulagement de la souffrance d’un patient mais un changement psychologique plus profond peut advenir au cours du processus thérapeutique.

La psychothérapie de soutien comporte donc une articulation – adaptée à la situation de chaque patient – de procédés de soutien et de procédés visant la compréhension de soi.

Les procédés de soutien renforcent le fonctionnement adapté du patient alors que les procédés de compréhension permettent l’élaboration des conflits intérieurs complexes et souvent inconscients qui provoquent les réactions inadaptées. Leur association au cours de la psychothérapie permet de réorganiser le fonctionnement psychique sur un mode plus adapté et contribue ainsi à la disparition des symptômes.

Le déroulement de la psychothérapie de soutien

Dès la première séance, le psychothérapeute prodigue le soutien empathique aux efforts du patient. Il est attentif aux émotions et réceptif aux attentes du patient. Le thérapeute crée un climat de confiance permettant au patient d’évoquer tout ce qui le préoccupe.

Pour pouvoir avancer dans le travail psychothérapeutique il faut un rythme régulier et une fréquence suffisante pour garder un lien entre les séances de travail.

psychotherapie-soutien paris

Les indications de la psychothérapie de soutien

Pour qui ?

La psychothérapie de soutien est utilisée pour apaiser et diminuer l’anxiété chez une personne en crise psychique ponctuelle et circonscrite mais aussi chez des personnes souffrant de difficultés psychologiques de longue durée.

Cette approche est particulièrement adaptée à la prise en charge des personnes qui vivent avec les affections psychiques chroniques qui demandent un suivi au long cours. Elle est indiquée pour tous types de personnalité. Elle est appropriée pour accompagner les personnes aux prises avec les addictions, des personnes présentant les troubles du comportement alimentaire et celles qui cherchent à se libérer de l’emprise d’un pervers narcissique.

La psychothérapie de soutien est également adaptée à la prise en charge des personnes dans l’entourage de celui ou celle qui présente une souffrance psychique. En effet, le conjoint, les enfants, les parents d’une personne anxieuse, dépressive ou psychotique, les membres de famille d’une personne aux prises avec des addictions ou souffrant d’une maladie psychique se sentent démunis face aux symptômes, à la souffrance et aux conflits qui en résultent. Des consultations peuvent alors aider à comprendre la situation et à adopter une attitude susceptible de résoudre ces conflits et, dans certains cas, de favoriser un changement chez leur proche.