L’Anxiété généralisée – TAG

L’anxiété généralisée ou le trouble anxieux généralisé (TAG) est un état d’anxiété flottante. Lorsque il n’est pas soigné, cet état devient permanent avec les manifestations durables de l’anxiété chronique. Cette anxiété n’est pas fixée sur un objet ou à une situation précise comme dans les phobies. La personne anxieuse  vit l’inquiétude excessive et se fait des soucis dans tous les moments de la vie (professionnelle, familiale, affective, sociale). La personne anxieuse éprouve des difficultés à contrôler son inquiétude, développe des scénarios catastrophes et souffre d’une détresse quasi permanente.

L’anxiété généralisée apparaît plus souvent chez les femmes que les hommes.

L’anxiété généralisée – Symptômes

L’anxiété généralisée correspond à un état d’insécurité intérieure pénible qui provoque un état d’hypervigilance. Cet état empêche de contrôler l’agitation intérieure dont résultent les difficultés de concentration, les troubles du sommeil, l’irritabilité, l’impatience, la tension musculaire, l’état d’agitation.

Cet état d’hypervigilance provoque également un dérèglement neurovégétatif qui se manifeste par des symptômes physiques tels que :

mains froides et humides, bouche sèche, sueurs, troubles digestifs (nausées ou diarrhée, syndrome du côlon irritable), besoin d’uriner fréquent, difficultés à avaler ou sensation de boule dans la gorge (globus), tremblements, contractions, douleurs musculaire, céphalées…

Ces manifestations de nature respiratoire, digestive, cardiaque ou encore sensorielle s’accompagne d’une agitation motrice, d’une logorrhée, de ruminations mentales incoercibles.

Le sentiment d’insécurité qui accompagne l’angoisse amène des crises d’angoisse qui se manifestent par l’apparition soudaine d’une peur intense, d’une sensation de menace grave, d’un état de détresse.

L’anxiété généralisée a un retentissement important sur la vie de la personne qui en souffre. Elle peut être accompagnée ou provoquer un état dépressif.  Elle peut également entraîner l’utilisation de substances psychotropes telles alcool, médicaments, cannabis à visée anxiolytique avec le risque de dépendance. Ce trouble apparaît fréquemment suite aux  événements de vie douloureux tels que le divorce ou le licenciement. On le rencontre également chez les personnes ayant vécu des traumatismes, ayant grandi dans les conditions défavorables (parent alcoolique…).

Le concept de l’anxiété généralisée utilisé de nos jours correspond à la névrose d’angoisse décrite par Freud dès 1985.

Soigner les troubles d’anxiété généralisée

Le traitement de l’anxiété généralisée peut associer une psychothérapie de soutien et une psychothérapie basée sur la médiation corporelle basée sur la relaxation. On peut y inclure, selon les situations, des techniques cognitivo-comportementales et des médicaments psychotropes.

La psychothérapie de soutien permet de travailler sur les idées négatives et les comportements inadaptés qui en résultent pour acquérir une meilleure adéquation avec la réalité. Elle conduit à la disparition des symptômes invalidants tels que l’évitement, l’irritabilité, inhibition.

La psychothérapie basée sur la relaxation  permet d’apprendre à mieux gérer les émotions. Elle contribue à faire baisser progressivement le niveau d’anxiété et d’irritabilité, à relâcher les tensions musculaires. Elle favorise la disparition du dérèglement neurovégétatif.

La psychothérapie psychodynamique vise à faire le lien entre les origines des impulsions qui submergent la vie psychique et le ressenti de l’angoisse. Découvrir à quelles situations récentes ou anciennes sont liées les difficultés émotionnelles. Comprendre quels éléments du passé ont contribué à construire la crainte permet de la déconstruire. Cette démarche exploratoire  rencontre une certaine réticence : il n’est pas facile de faire face à des sujets douloureux. Le thérapeute soutient dans cette démarche de rendre conscient, afin de les résoudre, les conflits inconscients qui sont à l’origine de l’anxiété.

Anxiété généralisée

TAG Anxiété généralisée

Anxiété généralisée et dépression

Ressentir une anxiété exagérée, s’inquiéter continuellement au sujet d’événements à venir, craindre le pire,  être continuellement en état d’alerte et prêt à réagir… L’anxiété généralisée provoque des pensées et des comportements irrationnels et inadéquats. Tout cela fatigue… La dépression apparaît  fréquemment dans les troubles anxieux.

Anxiété généralisée et addictions

Souvent, les personnes qui souffrent de troubles anxieux tentent de gérer leur anxiété en consommant des produits psychotropes disponibles sans ordonnance : de  l’alcool, du cannabis, d’autres drogues. Elles prennent alors le risque de développer une addiction à ces produits. La dépendance ne permet pas de soigner l’anxiété. Même si, dans un premier temps, la consommation de l’alcool ou du cannabis peut apporter un soulagement temporaire, elle majore – à terme – les manifestations de l’anxiété.

anxiété généralisée psychologue paris